Lexique

Nous sommes des passionnés de la géophysique et cherchons tous les jours des moyens d’aider notre clientèle à mieux saisir l’importance de la géophysique, c’est pourquoi nous avons décidé de développer un lexique de la géophysique pour faciliter la compréhension du langage utilisé dans le domaine.

a
Ag - Argent

L’argent est retrouvé fréquemment sous l’état natif, associé ou inclus avec des sulfures disséminés. Il se présente souvent comme un sous-produit d’autres gisements métalliques.

L’argent natif possède l’une des plus fortes conductivités électriques et l’une des plus fortes conductivités thermiques de tous les métaux. Cependant, l’argent natif n’apparaît pas en grande concentration et ses propriétés ne peuvent toutefois pas être utilisées pour explorer l’argent. Typiquement, la géophysique est utilisée pour détecter les minéraux associés.

Recommandations pour l’exploration

  • Levé PP/résistivité: Si l’argent se trouve associé avec des sulfures disséminés.
  • Levés TDEM, FDEM et gravimétrie: Si l’argent se retrouve comme sous-produit de dépôts de sulfures massifs.
  • Levés magnétique et de spectrométrie: À l’échelle régionale, pour cartographier les lithologies et les structures et localement, pour cartographier l’altération et l’enrichissement au sein des dépôts.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

Anorthosite (Fe-Ti)

Géophysique et exploration pour le fer-titane associés aux anorthosites

Les dépôts d’oxyde Fe-Ti sont connus pour leurs associations avec des intrusifs mafiques tels que les anorthosites.

Reconnaissance régionale

  • Gravimétrie: Les horizons enrichis en Fe-Ti présentent généralement un contraste de densité avec les roches encaissantes granitiques ou gneissiques. En conséquence, les horizons présentent une anomalie gravimétrique positive.
  • Magnétisme: Le Fe-Ti est associé occasionnellement avec des horizons lités enrichis en magnétite titanifère tel que le dépôt du lac Lablache. En conséquence, les lits sont associés à des anomalies magnétiques.

 

Échelle locale détaillée

  • Magnétisme: Le Fe-Ti est associé à des lentilles semi-massives à massives en ilmenite titanifère ou en magnétite. En conséquence, les lentilles sont associées à des anomalies magnétiques.
  • Gravimétrie: Certains dépôts sont des lentilles semi-massives à massives d’oxydes, avec une densité qui peut excéder 4,5. En conséquence, un levé de gravité détaillé retourne une réponse forte au-dessus des dépôts. Il peut également donner une estimation du tonnage des lentilles minéralisées.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

Au - Or

L’or est retrouvé fréquemment sous l’état natif, associé ou inclus avec des sulfures disséminés. Il se présente souvent comme un sous-produit d’autres gisements métalliques.

L’or natif est fortement conducteur. Cependant, comme beaucoup d’autres métaux précieux, il apparaît en concentrations très faibles. La conductivité ne peut donc pas être utilisée pour l’or. Typiquement, la géophysique est utilisée pour les minéraux associés.

Recommandations pour l’exploration

  • Levé PP/résistivité: Si l’or se trouve associé avec des sulfures disséminés.
  • Levés TDEM, FDEM et gravimétrie: Si l’or se retrouve comme sous-produit de dépôts de sulfures massifs.
  • Levés magnétique et de spectrométrie: À l’échelle régionale, pour cartographier les lithologies et les structures. Localement, pour cartographier l’altération et l’enrichissement au sein des dépôts.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

c
C - Carbone

À l’état natif, le carbone se retrouve sous forme de graphite, de charbon ou de diamant (voir «Géophysique et exploration pour diamant» qui est discuté séparément).

Les sédiments graphitiques peuvent être associés avec des lentilles de cuivre, zinc ou nickel massives ou le long de discordances associées avec les dépôts d’uranium. Le graphite peut être aussi associé à des fractures dans des dépôts filoniens. Souvent, les horizons graphitiques peuvent être cartographiés et utilisés comme marqueurs stratigraphiques pour les autres minéraux. Le graphite est à la fois polarisable et conducteur, a une faible densité et une susceptibilité magnétique faible comparativement aux roches ignées et métamorphiques.

Dans les terrains de haut grade métamorphique, le carbone peut former de larges lits de charbon.

Recommandations pour l’exploration du GRAPHITE

  • Levés TDEM et FDEM: Pour cartographier les unités stratigraphiques et les patrons de fracture graphitiques. Des levés spécifiques TDEM ou FDEM peuvent, dans certains cas, différencier le graphite des sulfures conducteurs.
  • Levé PP /résistivité : Pour cartographier les zones graphitiques qui sont des marqueurs géologiques importants.
  • Levé magnétique associé au levé TDEM: Pour différencier les horizons graphitiques qui ont une susceptibilité magnétique faible des sulfures conducteurs qui peuvent contenir de la magnétite.
  • Levé de gravimétrie associé au levé TDEM: Pour différencier les horizons graphitiques caractérisés par un déficit de masse comparativement aux sulfures conducteurs.

Recommandations pour l’exploration du CHARBON

  • Levés TDEM et FDEM: Pour cartographier les lits de charbon sous une couverture de mort-terrain et identifier les intrusions à l’intérieur du charbon (ex : dyke).
  • Levé PP /résistivité : Pour cartographier la profondeur du mort-terrain, l’épaisseur des lits de charbon et définir les frontières des contours du dépôt de charbon et des intrusions.
  • Levé magnétique: Pour cartographier les structures en bassin et les intrusions dans les dépôts de charbon qui peuvent contenir de la magnétite.
  • Levé de gravimétrie : Pour cartographier les structures de bassin.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

Carbonatite (REE)

Géophysique et exploration pour LES TERRES RARES ASSOCIÉES AUX CARBONATITES.

Les carbonatites sont des roches ignées intrusives riches en carbonate connues pour leur association avec les concentrations économiques de minéraux exotiques tels que les Terres Rares et le Niobium.

Reconnaissance régionale

  • Magnétisme: Quelques carbonatites sont hôtes de minéraux magnétiques tels que la pyrrhotine ou la magnétite. De plus, plusieurs carbonatites sont encaissées dans des roches alcalines mafiques. En conséquence, les carbonatites sont généralement associées avec une anomalie magnétique positive.
  • Gravimétrie: Les pipes ou les couches de carbonatites ont un contraste de densité avec les roches encaissantes. En conséquence, ils présentent une signature gravimétrique négative qui se superpose souvent aux anomalies magnétiques.
  • Spectrométrie: Quelques éléments du groupe de Terres Rares associés aux carbonatites peuvent être associés au thorium ou à l’uranium. En conséquence, les carbonatites peuvent être cartographiés avec un levé de spectrométrie.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

Co - Cobalt

Le cobalt se retrouve rarement à l’état natif. Il représente généralement un sous-produit du cuivre, des sulfures de nickel ainsi que dans des dépôts d’oxydes.

Le cobalt natif est radioactif, dense et conducteur. Cependant, l’exploration du cobalt est généralement orientée sur les dépôts hôtes des sulfures massifs ou d’oxydes qui se présentent en de larges concentrations et peuvent être par le fait conducteurs et/ou polarisables, denses et magnétiques.

Recommandations pour l’exploration

  • Levé PP/résistivité : Si le cobalt est associé avec des sulfures disséminés polarisables.
  • Levé TDEM et FDEM: Si le cobalt est associé avec des amas minéralisés de sulfures massifs conducteurs.
  • Levé gravimétrique: Si le cobalt est associé avec des amas minéralisés de sulfures massifs denses.
  • Levé de spectrométrie: Afin de cartographier l’enrichissement et/ou la zonalité au sein des amas minéralisés.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

Complexes Ignés Lités (Cr-Co-Ni-Cu-PGE)

Géophysique et exploration pour LE CHROME-COBALT-NICKEL-CUIVRE-PGE ASSOCIÉS AUX INTRUSIFS ULTRAMAFIQUES LITÉS

Les intrusifs lités contiennent généralement de fortes concentrations de chrome et de nickel.

Reconnaissance régionale

  • Gravimétrie: Ces dépôts sont généralement associés aux intrusifs ultramafiques qui possèdent un fort contraste de densité avec les roches environnantes. En conséquence, les intrusifs correspondent fréquemment à de larges anomalies positives régionales.
  • Magnétisme: Ces dépôts sont généralement associés aux intrusifs ultramafiques qui possèdent un fort contraste de susceptibilité magnétique avec les roches environnantes. En conséquence, les levés indiquent des anomalies magnétiques fortes, utiles pour cibler la géologie favorable au sein d’une anomalie plus régionale.

 

Échelle locale détaillée

  • Électromagnétisme: Les intrusifs lités contiennent jusqu’à 50% d’oxyde de chrome ce qui peut avoir un impact négatif sur la conductivité, et plus particulièrement s’il y a une matrice de silice. En conséquence, les levés EM pourraient donner des réponses plus atténuées. Les intrusifs lités contiennent des sulfures qui peuvent avoir un impact positif sur la conductivité. Dans ces cas, les levés EM pourraient donner des réponses plus fortes
  • Magnétisme: Ces dépôts sont occasionnellement associés avec des minéraux magnétiques tels que la pyrrhotine. En conséquence, les levés font ressortir des anomalies utiles pour cibler la géologie le long des axes favorables.
  • Gravimétrie: Un levé peut donner une estimation du tonnage des lentilles minéralisées.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

 

 

Cr - Chrome

Le chrome est associé avec des minéraux d’oxydes, généralement la chromite.

Il y a deux types de dépôts de chromite :

  • Les dépôts stratiformes composés de lits enrichis en chromite.
  • Les dépôts en amas composés de corps cylindriques ou de formes irrégulières.

La chromite est fréquemment associée aux autres minéraux magnétiques (magnétite, pyrrhotine, pentlandite).

 

Recommandations pour l’exploration

  • Levé magnétique : Afin de cibler les couches favorables.
  • Levé PP/résistivité: Pour rechercher les minéraux associés telle la magnétite qui peut, sous certaines conditions, être polarisable.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

Cu - Cuivre

Le cuivre peut se retrouver à l’état natif, associé avec des oxydes (bornite, etc), à des sulfures disséminés ou massifs (chalcopyrite, etc.), ce dernier type étant le dépôt commercial le plus rencontré.

Le cuivre natif et les sulfures de cuivre sont généralement fortement conducteurs. Les oxydes de cuivre sont généralement magnétiques et associés avec d’autres minéraux magnétiques comme la magnétite ou la pyrrhotine.

  • Levés TDEM et FDEM: Pour la recherche d’amas de sulfures massifs enrichis en cuivre.
  • Levé PP/résistivité: Pour la recherche de dépôts de sulfures disséminés.
  • Gravimétrie : Pour détecter un excès de masse pouvant être attribué à des sulfures conducteurs.
  • Levé aéromagnétique: Afin de localiser les horizons stratigraphiques ou des linéaments structuraux associés aux dépôts d’oxyde de cuivre.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

Cuivre Porphyrique (Cu-Mo / Cu-Au)

Géophysique et exploration pour LE CUIVRE-MOLYBDÈNE-OR ASSOCIÉS AU CUIVRE PORPHYRIQUE

Les gisements de type Cuivre Porphyrique sont connus pour leurs faibles teneurs associées à de larges zones de sulfures disséminés dans des diorites et des monzonites à quartz présentant des textures porphyritiques. La minéralisation est généralement concentrée en stockwerks au sein des intrusifs ou dans les roches encaissantes.

Reconnaissance régionale

Un levé de reconnaissance régionale est requis pour localiser les corps intrusifs potentiellement hôte de la minéralisation.

  • Gravimétrie: Les intrusifs ne sont généralement pas aussi denses que les roches encaissantes. En conséquence, les intrusifs correspondent fréquemment à des anomalies gravimétriques négatives à l’intérieur d’une anomalie régionale positive.
  • Magnétisme: La magnétite et la pyrrhotine cristallisent le long de la zone de métamorphisme de contact. En conséquence, l’intrusif coïncide souvent avec une anomalie magnétique cylindrique positive.

Échelle locale détaillée

  • PP/résistivité: La minéralisation est largement répandue au sein de la zone de sulfures disséminés. En conséquence, la zone est polarisable et peut être cartographiée par un levé de PP.
  • Spectrométrie: Une zone d’altération à grande échelle est associée aux dépôts porphyriques. La minéralogie varie du cœur vers l’extérieur. En conséquence, la spectrométrie est fréquemment utilisée comme outil pour discriminer les signatures minérales.

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

 

 

d
Diamant

Le diamant se retrouve sous forme native, généralement dans des pipes de kimberlite ou secondairement dans les dépôts alluviaux dérivés des pipes érodées. Un diamant est formé de carbone à haute température et pression, à des profondeurs plus grandes que 100 km sous la surface. C’est le minéral le plus dur. Il est associé à des minéraux denses, généralement à l’intérieur des pipes de kimberlites. L’exploration pour les diamants est donc orientée sur la localisation des pipes de kimberlite. La signature géophysique d’une kimberlite peut varier considérablement selon son environnement. Par exemple, les kimberlites altérées peuvent être conductrices dans un environnement igné. Si la couverture d’altération a été érodée par les glaciers, les kimberlites peuvent être résistives dans un environnement sédimentaire.

Recommandations pour l’exploration

  • Levé magnétique: Pour localiser les anomalies circulaires.
  • Levé EM aéroporté : Ces levés sont utilisés en reconnaissance pour identifier des linéaments conducteurs qui peuvent potentiellement être des pipes.
  • Levé EM au sol : Les levés TDEM et FDEM sont utilisés pour localiser les couches d’altération conductrices au-dessus des pipes.
  • Levé gravimétrique: Afin de localiser des anomalies circulaires isolées positives associées aux pipes de kimberlite pouvant être positives ou négatives selon leur environnement.
  • Levé PP/résistivité : Pour définir le contour des pipes.
  • Levé de spectrométrie: Afin de détecter des minéraux radioactifs associés.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

e
Evaporites, Saumures et Lacs Salés (Li)

Géophysique et exploration pour LE LITHIUM ASSOCIÉ AUX SAUMURES ET LACS SALÉS


La majorité de la production mondiale de lithium provient des saumures et des lacs salés, connus sous le nom de salars.

 

Reconnaissance régionale

  • Gravité: Les levés peuvent aider à déterminer la profondeur du socle, par le fait même qualifier l’ampleur du système aquifère et estimer le volume et la porosité du bassin.
  • PP: Un levé PP peut aider à localiser les horizons de saumures.
  • Sismique: La déposition des saumures est généralement confinée à des escarpements à forts angles. Un levé sismique est un outil efficace pour cartographier le socle sous-jacent. Il s’agit également d’un outil utile pour localiser les pièges structuraux.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

f
Fe - Fer

Les formations de fer litées sont des roches sédimentaires qui peuvent être divisées selon la base de leurs minéraux de fer dominants en quatre faciès principaux. La zonalité des faciès va d’un environnement de déposition aqueux peu profond à profond. Elle passe d’oxyde, à silicate, à carbonate, à sulfure. Le graphite est souvent associé aux phases sulfureuses. La plupart des dépôts économiques est associée au faciès oxyde, connu sous le nom de type Supérieur. Les autres sont associés au faciès oxyde-silicate-sulfure, connu sous le nom Algoma.

Recommandations pour l’exploration pour le type SUPÉRIEUR:

Les minéraux d’oxyde de fer sont magnétiques, comme ceux de la fosse du Labrador.

  • Levé magnétique: Afin de préciser les horizons stratigraphiques.
  • Diagraphie en forage: Afin de définir les zones d’enrichissement en sulfures.

 

Recommandations pour l’exploration pour le type ALGOMA:

Les minéraux de sulfure de fer sont conducteurs.

  • Levé magnétique: Comme la pyrite n’est pas magnétique, le levé permet de localiser des creux magnétiques le long des horizons stratigraphiques magnétiques.
  • Levés TDEM et FDEM : Afin de préciser les zones d’enrichissement en sulfures de fer.

 

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

Formation de fer litées (Fe)

Géophysique et exploration pour LE FER ASSOCIÉ AUX FORMATIONS DE FER LITÉES (BIF)

Les dépôts associés aux formations de fer litées sont connus pour leur forte concentration de fer. Selon leur environnement de déposition, ils peuvent être au faciès sulfure, carbonate ou oxyde. À travers le monde, ils peuvent être groupés en deux grandes classes :

  • Formation de fer au faciès oxyde type Supérieur
  • Formation de fer au faciès sulfure-carbonate du type Algoma

 

Reconnaissance régionale

  • Magnétisme: Pour le type Supérieur au faciès oxyde, la magnétite et, jusqu’à une certain mesure, la pyrrhotine, peuvent produire de forts contrastes magnétiques. En conséquence, un levé magnétique aéroporté demeure le meilleur outil pour cartographier les formations de fer.
  • Électromagnétisme: Pour le type Algoma, le graphite est occasionnellement associé aux faciès sulfure. En conséquence, le levé relève des anomalies EM positives.
  • Gravimétrie: Les formations de fer litées donnent un fort contraste de densité avec les roches avoisinantes. En conséquence, un levé régional retourne une anomalie gravimétrique positive.

 

Échelle locale détaillée

  • Diagraphie en forage: Les mesures de susceptibilité magnétique peuvent être utilisées pour délimiter les zones plus enrichies en fer.
  • Gravimétrie: Les formations de fer litées donnent un fort contraste de densité avec les roches avoisinantes. En conséquence, un levé local retourne une anomalie gravimétrique positive dans les zones d’enrichissement en fer. Cela peut également permettre une estimation du tonnage des lentilles minéralisées.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

 

g
Gisement Filonien (Au-Ag-Cu)

Géophysique et exploration pour L’OR-ARGENT OU LE CUIVRE-OR ASSOCIÉS AUX DÉPÔTS FILONIENS

Les dépôts filoniens sont associés à de larges zones de failles d’extension régionale et leur subsidiaires. Ils peuvent être également associés étroitement à des réseaux de fractures cassantes à l’échelle régionale.

Reconnaissance régionale

  • Magnétisme: Les dépôts filoniens sont associés à des failles et des fractures qui marquent des discontinuités dans la séquence stratigraphique et les contacts intrusifs. Un levé aéroporté régional donne un support à la cartographie à grande échelle.

 

Échelle locale détaillée

  • FDEM: L’érosion le long de fractures majeures et de failles résultent en des discontinuités dans l’épaisseur du mort terrain. Un levé FDEM, sensible à ces variations, est fréquemment utilisé.
  • PP/résistivité: Les halos de sulfures disséminés fréquemment associés aux veines présentent une source polarisable qui rend le levé PP efficace. Les concentrations de veines de quartz peuvent être identifiées comme des caractéristiques de forte résistivité.
  • Magnétisme: Les levés magnétiques détaillés GPS peuvent donner des informations additionnelles pour localiser les failles et les fractures qui recoupent la séquence stratigraphique et pour cartographier les contacts intrusifs.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

 

 

i
Intrusif Alcalin (Au)

Géophysique et exploration pour L’OR ASSOCIÉ AUX INTRUSIFS ALCALINS

Les gisements liés aux intrusifs alcalins sont connus pour leur potentiel aurifère à basse teneur associé à des sulfures disséminés. La minéralisation est généralement concentrée dans des stockwerks au sein de l’intrusif ou dans les roches encaissantes.

Reconnaissance régionale

Des levés de reconnaissance régionale sont requis pour localiser les corps intrusifs, potentiellement minéralisés.

  • Gravimétrie: Les plutons ne sont généralement pas aussi denses que les roches encaissantes. En conséquence, la signature de l’intrusif correspond à une anomalie gravimétrique négative discrète au sein d’une large anomalie régionale positive.
  • Magnétisme: La magnétite et la pyrrhotine cristallisent le long de la zone de métamorphisme de contact de l’intrusif. En conséquence, l’intrusif correspond fréquemment à une anomalie magnétique positive cylindrique.

Échelle locale détaillée

  • Magnétisme: Les patrons de fractures associés aux roches intrusives sont généralement différents des roches environnantes. En conséquence, le contact intrusif, l’homogénéité et la structure des roches intrusives peuvent être cartographiés en détails.
  • PP/résistivité: Les sulfures disséminés sont associés avec les zones minéralisées. La PP peut donc détecter les sulfures. De plus, la composante de résistivité est utile pour cartographier les structures telles que les contacts et les failles.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

k
Kimberlite (Diamant)

Géophysique et exploration pour LE DIAMANT ASSOCIÉ AUX KIMBERLITES

Les kimberlites sont connues pour leur association avec l’environnement de déposition des diamants.

Reconnaissance régionale

  • Magnétisme: Les pipes de kimberlites présentent généralement un contraste de susceptibilité magnétique avec les roches encaissantes. En conséquence, elles présentent une signature circulaire distincte
  • Électromagnétisme: En terrain non glaciaire, les pipes de kimberlite ont tendance à produire une couverture d’altération en minéraux argileux. En conséquence, dans un environnement résistif, cette zone altérée devrait générer une anomalie électromagnétique près de la surface. Celle-ci pourrait coïncider avec une anomalie magnétique.

 

Échelle locale détaillée

  • PP spectrale: Les pipes de kimberlite contiennent des minéraux exotiques qui peuvent ou non être associés aux roches encaissantes. En conséquence, la PP spectrale peut être un outil de discrimination pour distinguer les kimberlites favorables de celles qui pourraient être stériles. La PP spectrale est sensible à la magnétite et aux minéraux argilitiques, tous deux associés aux kimberlites. La PP spectrale permettra de discriminer la signature PP de la magnétite (constante de temps courte) et les minéraux piargilitiques (constante de temps longue).
  • Spectrométrie: Les pipes de kimberlite contiennent des minéraux exotiques qui peuvent être radioactifs. La spectrométrie devient donc un outil très efficace. Les pipes de kimberlite dans des environnements ignés peuvent être moins radioactives que l’environnement encaissant.
  • Gravimétrie: Les pipes de kimberlite dans des environnements ignés produisent des anomalies de gravité négatives parce que les kimberlites sont moins denses que les roches ignées typiques.
  • Résistivité: Les frontières et la profondeur de la couverture d’altération des pipes de kimberlite peuvent être cartographiées avec la résistivité dans un environnement encaissant résistif.
  • Magnétisme: Un levé magnétique peut être utilisé pour cartographier les contacts des pipes de kimberlite magnétiques (ex : filon-couche ou dyke de pipes kimberlitiques).
  • FDEM: Un levé FDEM peut être utilisé pour cartographier rapidement le cap d’altération au-dessus des pipes de kimberlite dans un environnement résistif et pour cartographier la profondeur d’altération.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

Komatiite (Ni-Cu-PGE)

Géophysique et exploration pour LE NICKEL-CUIVRE-ELEMENTS DU GROUPE DU PLATINE ASSOCIÉS AUX KOMATIITES

Les komatiites sont connues pour leur association avec les lentilles de sulfures massifs localisées près du contact inférieur.

Reconnaissance régionale

  • Magnétisme: Les coulées komatiitiques ont une signature magnétique distincte. En conséquence, un levé magnétique est un outil efficace pour cartographier les signatures positives linéaires.
  • Électromagnétisme: Les systèmes aéroportés peuvent être utilisés pour détecter des corps massifs hautement conducteurs.

 

Échelle locale détaillée

  • Électromagnétisme: Les lentilles de sulfures massifs sont très conductrices. Les systèmes EM peuvent mesurer le champ B «on-time» et «off-time» et sont des outils efficaces pour détecter les enrichissements à la base des coulées.
  • Gravimétrie: Les lentilles de sulfures massifs présentent généralement un contraste de densité important avec les roches encaissantes. Toutefois, comme les roches encaissantes sont des komatiites, le contraste est moins évident. De plus, le levé gravimétrique peut donner une estimation du tonnage pour les lentilles minéralisées.
  • PP/résistivité: Les sulfures disséminés sont fréquemment localisés au-dessus des lentilles de sulfures massifs. En conséquence, un levé PP est plus efficace pour cibler un plus large halo que la lentille elle-même.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

l
Li - Lithium

Le Lithium ne se retrouve pas à l’état natif dans la nature. La majeure partie de la production mondiale de lithium provient de :

  • Salines ou grands lacs salés, où la minéralisation est généralement associée aux saumures.
  • Les minéraux de pegmatite associés aux plutons. Les pegmatites granitiques sont la roche mère principale des minéraux de lithium, le spodumène étant le minéral commercial principal.

 

Recommandations pour l’exploration du lithium dans les SAUMURES

Comme les dépôts de saumures enrichis en lithium se forment dans des environnements d’évaporite, Abitibi Géophysique recommande:

  • Levé PP/résistivité: Afin de quantifier l’effet polarisable dans les zones enrichies.

 

Recommandations pour l’exploration du lithium dans les PEGMATITES

Comme les minéraux dans les pegmatites sont associés à des roches intrusives, Abitibi Géophysique recommande:

  • Levé PP/résistivité: Afin de localiser des dykes pegmatitiques généralement moins résistifs que les roches encaissantes.
  • Levé magnétique: Afin de localiser les plutons et les réseaux de fractures au sein desquels les dykes pourraient avoir été mis en place.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

m
Mo - Molybdène

Le molybdène ne se retrouve pas à l’état natif dans la nature, mais plutôt dans des minéraux d’oxydation tels que la molybdénite ou la wulfénite. Le molybdène est miné comme produit direct, mais est aussi récupéré comme sous-produit lors de l’exploitation du cuivre et du tungstène. L’exploration est orientée sur les plutons hôtes, plutôt que sur la recherche du minéral lui-même.

Recommandations pour l’exploration

  • Levé aéromagnétique: Afin de localiser les plutons hôtes.
  • Levé PP/résistivité: Afin de localiser les sulfures disséminés associés.
  • Levé spectrométrique: Afin de préciser l’altération potassique associée à la mise en place de ces dépôts.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

n
Ni - Nickel

Le nickel ne se retrouve pas à l’état natif dans la nature. Il est souvent associé avec des sulfures disséminés ou massifs (pentlandite, etc.) dans des environnements magnétiques ou comme minéraux d’oxyde dans les latérites. Les sulfures de nickel sont fortement conducteurs ou super-conducteurs. Ils sont fréquemment associés à des minéraux magnétiques tels que la pyrrhotine.

Recommandations pour l’exploration

  • Levé magnétique: Afin de localiser les horizons ultramafiques hôtes de la minéralisation et les minéraux magnétiques qui lui sont associés.
  • Levés TDEM et FDEM: Afin de localiser les dépôts de sulfures massifs.
  • Levé PP/résistivité: Afin de localiser les amas de sulfures disséminés.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

o
Oxyde de fer (Fe-Cu-Au-Co-U-REE)

Géophysique et exploration pour LE FER-CUIVRE-OR-COBALT-URANIUM-TERRES RARES ASSOCIÉS AUX OXYDES DE FER

Les dépôts d’oxyde de fer sont connus pour leur forte concentration en fer et leur association avec différents métaux. À travers le monde, ils peuvent se répartir en trois grandes classes distinctes:

  • Fer-cuivre-or-cobalt : associés avec des oxydes;
  • Fer-cuivre-or-cobalt : associés avec des sulfures et des oxydes
  • Fer-cuivre-or-uranium-Terres Rares : associés avec des oxydes

 

Reconnaissance régionale

  • Gravimétrie: Les horizons enrichis en hématite et magnétite présentent un contraste de densité avec les roches encaissantes. En conséquence, les horizons présentent une signature gravimétrique positive.
  • Magnétisme: Les horizons enrichis en hématite et magnétite présentent un contraste de susceptibilité magnétique avec les roches encaissantes. En conséquence, les horizons présentent une signature magnétique positive.
  • La plupart des dépôts ont une signature surimposée magnétique et gravimétrique.

 

Échelle locale détaillée

  • Spectrométrie: Une altération potassique est fréquemment associée avec les roches encaissantes du dépôt. En conséquence, la spectrométrie pour K, U et Th présente une signature positive. Le halo d’altération a également une signature gamma positive.
  • Gravimétrie: Les horizons enrichis en hématite et magnétite présentent un contraste de densité avec les roches encaissantes.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

p
Pegmatite (Li)

Géophysique et exploration pour LE LITHIUM ASSOCIÉ AUX PEGMATITES.

Les pegmatites sont la plus grande source de lithium minéral, avec le spodumène comme source la plus commerciale.

Les minéraux de spodumène sont relativement rares quoiqu’ils puissent se développer en larges minéraux au sein de pegmatites. En conséquence, l’exploration est orientée davantage sur les pegmatites associées aux essaims de dykes qu’au minéral lui-même. Un essaim peur couvrir un corridor s’étendant sur 5 kilomètres, chacun consistant en plusieurs dykes, allant de 2 à 30 mètres d’épaisseur.

 

Reconnaissance régionale

  • Magnétisme: Afin de définir les roches plutoniques hôtes.
  • Gravimétrie: Afin de définir les roches plutoniques hôtes.

 

Échelle locale détaillée

  • MAG de surface: Afin de localiser les essaims de dykes porteurs

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

PGE - Platine

Le groupe des éléments des platinoïdes (PGE) sont composés entre autres du palladium, iridium, osmium, rhodium. Les PGE peuvent être à l’état natif quoiqu’ils soient généralement associés aux sulfures de Ni-Cu et aux dépôts de chromite. Les PGE associés aux sulfures sont fortement conducteurs.

Recommandations pour l’exploration

  • Levé magnétique: Afin de localiser les horizons ultramafiques hôtes de la minéralisation et les minéraux magnétiques qui lui sont associés.
  • Levés TDEM et FDEM: Afin de localiser les dépôts de sulfures massifs.
  • Levé PP/résistivité: Afin de localiser les amas de sulfures disséminés.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

r
REE - Terres Rares

Les éléments des Terres Rares regroupent 17 éléments généralement retrouvés en association avec les roches ignées alcalines et les carbonatites. En dépit de leur nom, les éléments des Terres Rares (cérium, yttrium, etc.) sont généralement abondants dans la croûte terrestre, avec le cérium représentant le 25e élément le plus abondant. Cependant, à cause de leurs propriétés géochimiques, les éléments des Terres Rares sont généralement dispersés et ne se retrouvent pas souvent dans des concentrations économiquement exploitables, c’est pourquoi ils sont connus comme Terres Rares.

Recommandations pour l’exploration des TERRES RARES

La première étape consiste à repérer l’environnement dans lequel elles se retrouvent.

  • Levés aéromagnétique et gravimétrique: Afin de localiser les roches hôtes. Parce que plusieurs carbonatites sont entourées de roches alcalines, elles montrent souvent une expression d’anomalies circulaires isolées combinées avec un creux gravimétrique et entourées d’un haut gravimétrique.
  • Levé radiométrique: Utile à la cartographie des lithologies qui contiennent des traces de K, Th et de U.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

s
Sédiment Exhalatif (SEDEX) (Pb-Zn)

Géophysique et exploration pour LE ZINC ASSOCIÉ AUX DÉPÔTS STRATIFORMES SÉDIMENTAIRES SEDEX.

Les dépôts sont connus comme une concentration de sulfures de forme tabulaire le long d’horizons de marbre. Les cibles sont généralement localisées près du contact inférieur.

Reconnaissance régionale

 

  • Gravimétrie: Les horizons de marbre enrichis en sulfures présentent généralement un contraste de densité avec les roches environnantes. En conséquence, un levé gravimétrique est un des outils les plus efficaces.
  • Électromagnétisme: Les sulfures de zinc sont faiblement conducteurs. Cependant, un système EM capable de mesurer à haute fréquence est recommandé pour cartographier ce type de dépôt.
  • Magnétisme: Le contraste avec le socle sous-jacent est évident sur les levés régionaux.
  • PP/résisitivité: De faibles réponses sont associées à ce type de dépôt.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

Skarn (Cu, Zn, Au, Fe, Mo)

Géophysique et exploration pour LE CUIVRE-ZINC-OR-FER-MOLYBDÈNE ASSOCIÉS AUX SKARNS

Les skarns peuvent se former durant le métamorphisme régional ou de contact et forment une variété de processus métasomatiques impliquant des fluides d’origine magmatiques, métamorphiques, météoriques ou marins.

Reconnaissance régionale

  • Gravimétrie: Presque tous les skarns sont plus denses que les roches environnantes et forment par conséquent des anomalies gravimétriques. Ceci est particulièrement évident auprès des skarns enrichis en fer. En conséquence, le levé présente une anomalie gravimétrique positive.
  • Magnétisme: Quelques larges skarns enrichis en fer contiennent de la magnétite ou de la pyrrhotine de haute température. En conséquence, ils présentent une signature magnétique positive.
  • PP/résistivité: La polarisation dans les skarns est produite par la dissémination de sulfures et le métasomatisme des roches carbonates qui impliquent la redistribution du carbone. En conséquence, la PP a besoin d’être interprétée minutieusement afin de s’assurer que la source polarisable est associée à des sulfures.
  • Spectrométrie: Quelques skarns contiennent de l’uranium et du thorium. En conséquence, les skarns peuvent être détectés par un levé radiométrique aéroporté ou au sol.
  • Sismique: L’environnement de skarn produit une discontinuité sismique.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

 

 

Sol Latéritique (Ni)

Géophysique et exploration pour LE NICKEL ASSOCIÉ AUX DÉPÔTS DE LATÉRITE

Les dépôts latéritiques de nickel sont connus comme faiblement pentés, tabulaires, à très forts tonnages, très faibles teneurs, près de la surface. Ils représentent 73 % de la production mondiale de nickel et deviendront, dans le futur, la principale source de nickel. Ils représentent des zones altérées formées sur des roches ultramafiques.

Deux types de minerai de nickel latéritique peuvent être distingués:

  • Le type oxyde limonite qui est enrichi en oxyde de fer dû au lessivage intense du magnésium et de la silice. Il contient 1-2% nickel dans la goethite.
  • Le type saprolite silice qui est formé sous la zone oxyde. Tout le nickel est lessivé vers le bas à partir de la zone oxydée.

Reconnaissance régionale

  • Magnétisme: Les unités ultramafiques localisées sous la couverture oxyde sont généralement enfouies et cachées. Elles ont généralement une susceptibilité magnétique plus forte que les roches environnantes. En conséquence, un levé aéroporté pourrait permettre de cartographier les roches ultramafiques à travers le masque de régolithe.
  • Spectrométrie: Les secteurs où la croûte latéritique est bien développée (riche en Fe-Ni-Co) présentent un contenu élevé en eU et eTh. Un levé aéroporté pourrait être approprié pour détecter la croûte latéritique en reconnaissant une large anomalie régionale.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

Sulfure Massif Volcanogène (VMS) (Cu-Zn-Ag-Au)

Géophysique et exploration pour LE CUIVRE-ZINC ASSOCIÉS AUX GISEMENTS VOLCANOGÈNES (VMS)

Les dépôts de sulfures massifs volcanogènes sont connus pour leur déposition au contact entre les différentes séquences volcaniques et le long d’horizons sédimentaires cherteux ou graphitiques.

Reconnaissance régionale

  • Gravimétrie: Les dépôts sont généralement associés à des lentilles de sulfures massifs qui peuvent apporter un fort contraste de densité avec les roches environnantes. En conséquence, les zones minéralisées peuvent correspondre à des anomalies isolées.
  • Magnétisme: Ces dépôts contiennent des oxydes tels que la magnétite et la pyrrhotine qui généralement apportent un fort contraste de susceptibilité magnétique avec les roches encaissantes. En conséquence, les dépôts peuvent correspondre à de fortes anomalies positives isolées.
  • Électromagnétisme: Si le dépôt est riche en cuivre, donc très conducteur, le gisement peut correspondre à une anomalie positive isolée.

Échelle locale détaillée

  • Électromagnétisme: Un système à large bande sensible aux bons et mauvais conducteurs doit être privilégié.
  • Gravimétrie: Le dépôt est recouvert occasionnellement d’un sédiment graphitique, causant un conducteur linéaire fort. Le dépôt de sulfures massifs donnera toutefois un contraste de densité avec les roches environnantes. En conséquence, le gisement pourrait correspondre à une anomalie isolée positive le long du conducteur. De plus, il pourrait donner une estimation du tonnage des lentilles minéralisées.
  • PP/résistivité: Les gisements sont souvent associés à une zone de filonets et de sulfures disséminés localisés sous la lentille minéralisée. En conséquence, un levé PP permettra de localiser plus facilement cette source polarisable.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

t
Type Mississippi Valley (MVT) (Zn)

Géophysique et exploration pour LE ZINC ASSOCIÉ AU TYPE MISSISSIPI VALLEY

Les dépôts de type Mississipi Valley sont connus comme du remplacement le long d’horizons lités et de fractures associées, tous reliés au même niveau stratigraphique, généralement calcaire.

Échelle locale détaillée

  • Gravimétrie: La gravimétrie pourrait être un outil efficace pour indiquer le contraste de densité entre les horizons enrichis en sulfures et les roches environnantes.
  • PP/résistivité: La PP serait un outil efficace pour localiser les faibles conducteurs comme les dépôts de Pb-Zn
  • TDEM: Un système TDEM sensible aux conducteurs faibles peut être utilisé pour cartographier les occurrences massives de Pb-Zn.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

u
U - Uranium

L’uranium peut se retrouver à l’état natif ou associé avec des oxydes. L’uranium se retrouve dans plusieurs environnements géologiques ignés, sédimentaires ou hydrothermaux. Les dépôts d’uranium à travers le monde peuvent se regrouper en 14 catégories principales basées sur leur mise en place, les principaux étant :

  • Dépôts reliés aux discordances qui représentent approximativement 33% des dépôts connus à travers le monde
  • Les dépôts associés aux oxydes de fer tel que Olympic Dam.
  • Les dépôts de grès.

L’uranium est radioactif et fréquemment associé avec d’autres minéraux radioactifs.

Recommandations pour l’exploration

  • Levé radiométrique: Afin de localiser directement les dépôts et cartographier les horizons stratigraphiques porteurs.
  • Levé gravimétrique Étant donné qu’une discordance se retrouve entre le socle et les sédiments, les unités peuvent présenter un contraste de densité important.
  • Levé sismique Afin de cartographier les discordances entre le socle homogène et les sédiments lités.
  • Levé magnétique Pour cartographier le socle magnétique et déterminer la profondeur du bassin reposant sur le socle. Le levé peut aussi être utile si l’uranium est associé avec les minéraux magnétiques qui se retrouvent dans les dépôts d’oxyde.
  • PP/résistivité Pour cartographier les zones d’altération au-dessus du dépôt et déterminer la profondeur du bassin.
  • Levé électromagnétique afin de cartographier les horizons stratigraphiques graphitiques fréquemment associés avec les discordances.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

 

Uranium associé aux Grès (U)

Géophysique et exploration pour L’URANIUM ASSOCIÉ AUX GRÈS.

Les dépôts d’uranium associés aux grès sont connus pour leur proximité avec la zone d’oxydoréduction localisée au contact entre les faciès oxyde et sulfure.

Reconnaissance régionale

  • Magnétisme: L’oxydation devrait produire plus de minéraux oxyde magnétiques que ceux du faciès sulfure. En conséquence, un levé magnétique peut être un outil efficace pour cartographier la limite d’oxydoréduction
  • Spectrométrie: L’uranium est radioactif. En conséquence, une spectrographie gamma devrait localiser des réponses positives.
  • Électromagnétisme: Des horizons graphitiques sont parfois localisés le long des discordances. En conséquence, un levé TDEM permet de suivre les anomalies positives.
  • PP / résistivité: Les levés sont utilisés pour cartographier les altérations peu résistives associées à ce type de dépôt.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.

z
Zn - Zinc

Le zinc ne se retrouve pas à l’état natif. Le zinc est associé avec les sulfures disséminés et massifs (sphalérite, etc.). Il est fréquemment associé avec les minéraux de cuivre dans les environnements volcaniques et avec le plomb dans les environnements sédimentaires. Contrairement au cuivre et au nickel, le zinc et la sphalérite sont peu conducteurs.

Recommandations pour l’exploration

  • Levé TDEM et FDEM: Lorsque les dépôts de sulfures massifs sont riches en zinc, l’association avec des sulfures de cuivre peut permettre d’accroître la conductivité du dépôt. L’InfiniTEM, de par sa grande sensibilité et profondeur d’investigation, est un outil de choix.
  • Levé PP/résistivité: Pour les dépôts de sulfures disséminés.
  • Levé gravimétrique : Pour déterminer l’excès de masse de l’amas minéralisé.
  • Levé magnétique : Pour cartographier les lithologies et les structures de l’environnement géologique.

 

Note : L’information qui précède n’est donnée qu’à titre indicatif. Chaque projet d’exploration devrait être étudié en fonction des applications géophysiques qui lui sont propres. Explorez notre «Case Study Tool» pour voir comment la géophysique a aidé d’autres joueurs à découvrir des mines à travers le monde.